Le « Concours de la parole » – organisé par Philippe Bilger. 1


David Jarousseau

Voici la vidéo du discours que j’ai prononcé lors du « concours de la parole » organisé par le magistrat Philippe Bilger, que j’ai remporté le 2 juin 2018. Le Jury était composé de Catherine Belle-Croix, professeur de lettres classiques, ancien préfet des études de Franklin; Maître Jean-Yves Le Borgne, qui fut le premier vice-bâtonnier de Paris, et Alain Ovadia, brillant chef d’entreprise.

Le sujet était le suivant: « La conquête est-elle immorale? ». Après avoir découvert le sujet, chacun des 19 candidats présents à ce concours disposait de trente minutes pour réfléchir, sans aucune prise de note, seul avec lui-même, plongé dans les ténèbres ; ensuite, il avait dix minutes pour prononcer son discours.

L’attendu de ce concours unique en son genre était d’entendre des candidats aptes à parler dans le brouillard de l’incertitude, capables de faire jaillir une pensée sans aucune préparation autre que strictement mentale.

N’ayant pas été averti qu’une caméra miniature se trouvait au plafond, et ayant l’habitude d’évoluer dans une pièce lorsque je donne mes formations, ne soyez pas surpris de ne pas me voir souvent à l’écran!

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Le « Concours de la parole » – organisé par Philippe Bilger.

  • Maresca

    De l’art de parler mais aussi de l’art d’écouter une vidéo.
    D’abord, la quasi absence du sujet de l’image nous invite à nous concentrer davantage encore sur le message.
    Ensuite, les apparitions furtives du sujet à l’image nous font saisir de manière plus aigüe encore que la maîtrise du corps participe de la force des mots.
    Enfin, la fin de la vidéo lorsque le silence est d’abord maître après avoir été utilisé avec intelligence par David tout au long de sa démonstration est suivi de chuchotements qui ne laissent aucun doute sur les conclusions du jury.
    Bravo pour cette leçon, l’exemplarité reste toujours le meilleur biais d’inspiration !