Comment mieux communiquer?


rond_full

Les révolutions sociétales liées aux progrès technologiques et aux nouvelles façons de communiquer posent de façon inédite la question de savoir comment exprimer efficacement une opinion. En 2014, nous ne pouvons plus nous contenter d’une lexicologie et d’une attitude supposément conformes à notre statut social : nous devons nous adapter.

Aussi apparait-il crucial de rappeler un principe phare de la rhétorique : l’imitation ou, selon la terminologie d’Aristote, la mimèsis. En effet, sans étude approfondie des nouvelles donnes de la communication, nous ne pouvons  améliorer ni notre stratégie, ni notre audace.

Une première façon de rendre sa communication plus performante est donc de lire davantage ! Littérature, philosophie, poésie, science, religion… accorder du temps à la lecture d’ouvrages divers permet de nous imprégner de nouveaux mécanismes discursifs. François Mitterrand était par exemple un grand lecteur de poésie !

Une deuxième façon est de disséquer les interventions des personnages publics invités sur les plateaux-télés ! Internet est en cela un outil décisif pour nous permettre de prendre le temps de comparer diverses techniques discursives. Ainsi, « Ce soir ou jamais »,  « Des paroles et des actes » ou encore « Mots Croisés » comptent parmi les émissions qui mettent en confrontation des intervenants venant d’horizons différents – politique, bien sûr, mais aussi universitaire, théâtral, juridique, journalistique, polémique ou encore humoristique.

Ce processus mimétique doit aller de pair avec une certaine distanciation vis-à-vis de nos goûts et opinions personnels. Ce qu’il faut entendre par là, c’est que plus nous saurons critiquer librement les qualités et défauts des orateurs – et ce, en nous détachant de leur bord politique ou de leur propos – plus nous apprendrons à développer une communication qui soit fonction de ce qui nous constitue superficiellement : visage, voix, sexe, taille. Notre charisme et notre potentiel magnétique ne dépendront dès lors que de la façon dont nous apprendrons à les explorer.

David Jarousseau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *