François Lenglet, Qui va payer la crise ?


François Lenglet, Qui va payer la crise ?

 

François Lenglet, Qui va payer la crise ?, Fayard, Paris, 2012

 

Pour palier les lourds déficits des pays du sud, ni les milliards d’aides diverses dépensés pour les aider à rembourser, ni la rigueur budgétaire qui leur a été imposée par la « Troika » (BCE, FMI et UE) ne se sont révélés efficaces ; bien au contraire, la crise de la dette dans la zone euro se fait de plus en plus menaçante, au point que les pays qui bénéficient encore de cet euro fort, comme l’Allemagne, refusent de racheter les dettes de leurs partenaires européens. Dès lors, ce sont des « ajustements structurels » qui sont exigés des pays endettés: si les entreprises peuvent licencier plus facilement, si les indemnités de chômage baissent ainsi que les salaires, la croissance peut repartir. Mais François Lenglet remet en question cette politique en exposant le problème dans son fondement même : avec une monnaie qu’il n’est pas permis de dévaluer, la récession menace aujourd’hui tous les pays européens.

 

David Jarousseau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *