Paul Ekman, Je sais que vous mentez


Paul Ekman, Je sais que vous mentez

Paul Ekman, Je sais que vous mentez, J’ai lu, Paris, 2011

Détecter un mensonge n’est pas toujours simple. Sudation, tremblement, bégaiement… autant d’indices de tromperie qui ne sont pas pour autant des preuves indubitables que quelqu’un dissimule la vérité. Paul Ekman, conseiller scientifique de la série « Lie to me », a étudié le comportement non verbal et plus particulièrement les micros expressions pour apporter des éléments de réponse : il a découvert que les indices les plus discrets du mensonge sont ceux qu’il faut prendre en compte pour améliorer ses chances de détection. Mais ce sont aussi les motivations possibles du mensonge qu’il faut chercher à comprendre pour en envisager la fonction : car pourquoi un individu ment-il ? Est-ce par calcul stratégique, ou pour préserver une harmonie sociale ? De la négociation entre Hitler et Chamberlain aux relations humaines plus ordinaires, les exemples fournis par Paul Ekman montrent que l’histoire est aussi écrite par les menteurs.

David Jarousseau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *