Domitille Germain, Sun Tzu : de l’art de la guerre à l’art de diriger


Domitille Germain, Sun Tzu : de l’art de la guerre à l’art de diriger

Domitille Germain, Sun Tzu : de l’art de la guerre à l’art de diriger, Editions Maxima, Paris, 2013
Comme une armée, une entreprise est tenue d’adopter une stratégie pour atteindre ses buts ; pour cela, elle mène ses actions sous l’égide des cinq facteurs: la Vertu, le Ciel, la Terre, le Commandement et la Règle. La puissance poétique de ces cinq facteurs imaginés par Sun Tzu permet au chef, de guerre ou d’entreprise, de pouvoir envisager avec davantage de sérénité la juste décision à prendre pour triompher. Cette pensée prospective est la clé de toute chose : elle permet d’« augmenter les chances de victoire du stratège », de réagir intelligemment aux évènements, de saisir chaque opportunité de devenir invincible. Mais la loi du changement implique réactivité et vigilance : pour le dirigeant, la modernisation du management ou encore l’influence souveraine de l’actionnaire par sa participation au capital sont aujourd’hui les points sur lesquels il faut méditer sérieusement. Car la chance est et sera toujours la conséquence de la pensée. 
David Jarousseau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *